Choisir la géothermie horizontale pour sa pompe à chaleur

Par | 19 novembre 2014

La géothermie a pour but d’extraire les calories qui sont contenues dans le sous-sol d’un jardin pour les apporter vers la pompe à chaleur afin qu’elle puisse chauffer votre logement (voir le principe de fonctionnement de la géothermie horizontale pour plus d’informations).  Lorsque l’on parle de géothermie, il faut distinguer deux techniques qui ont chacune leurs avantages et inconvénients, la géothermie horizontale, et la verticale. Nous allons ici nous concentrer sur la technique horizontale qui est souvent employée.

Les avantages de la géothermie horizontale

Quelle que soit la technique géothermique, un des gros points fort de ce type de pompe à chaleur est de proposer des rendements très intéressant avec des coefficients de performances élevés. La raison est simple, la pompe à chaleur tire sa puissance de l’énergie (les calories) disponibles dans la nature donc plus il y en à, plus les performances seront élevés. Si par temps froid la quantité de calories peut être très faible dans l’air, c’est moins vrai pour le sous-sol puisque plus on descend, moins les températures varient et plus elles sont chaudes. La géothermie verticale sera donc encore plus performante par temps froid que l’horizontale, mais cette dernière est déjà bien meilleure qu’en aérothermie.

L’autre avantage de la géothermie horizontale est de ne pas nécessiter d’autorisations pour effectuer les travaux, ce qui n’est pas le cas de la géothermie verticale.  Les coûts  de terrassement et d’implantation des sondes dans le sol sont également moins élevés.

Les inconvénients de la géothermie horizontale

Le principal inconvénient de la géothermie horizontale est la surface occupée au sol qui sera perdu. On estime en moyenne qu’il faut 1,5 à 2 fois plus de surface au sol pour les capteurs que de surface à chauffer dans la maison. Si votre maison fait 100 m², il faudra enfouir les capteurs de calories à 1,20 m de profondeur sur une surface allant de 150 m² à 200 m². Si cette surface peut sembler importante pour les maisons ne disposant pas d’un grand jardin, il faut en plus tenir compte du fait que celle-ci ne doit absolument pas être recouverte. Il n’est donc pas possible de mettre de plantation sur cette parcelle de terrain, ni de piscine ou même d’allée en gravier. La raison est simple. Le sol à besoin de se recharger à l’aide du soleil, de la pluie, … Donc si on réduit sa surface d’absorption des calories, on réduit également sa performance énergétique.

Acheter une pompe à chaleur géothermique horizontale est donc un plus pour le chauffage par pompe à chaleur, mais il faut juste bien prendre en compte l’importance de la « surface perdue ». Sinon, il faudra se tourner vers la géothermie verticale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *