Quelle pompe à chaleur choisir pour quel logement ?

Par | 21 novembre 2014

Le marché de la pompe à chaleur est assez vaste. On trouve des pompes à chaleur air-air, air-eau pour l’aérothermie, il existe également la géothermie et même de l’aquathermie. Mais alors quelle pompe à chaleur doit-on choisir pour son logement ? Voici un petit guide qui va vous aider à déterminer toutes les caractéristiques de la pompe à chaleur qui sera la plus adaptée à la situation de votre logement.

Les pompe à chaleur sont généralement notées X/Y où X représente la méthode d’extraction des calories et Y la méthode de diffusion de chaleur dans la maison (air ou eau).

Le choix de la diffusion de chaleur

La diffusion de chaleur de la pompe à chaleur peut se faire soit à l’aide d’un système à air pulsée comme par exemple un ventilo-convecteur, soit à l’aide d’un système de chauffage centralisé fonctionnant avec un fluide caloporteur.

Si vous habitez dans un logement ancien qui ne possède pas de système centralisé, vous pouvez vous orienter vers le système de ventilo-convection. Cette technique est moins performante que les systèmes de diffusion basés sur le fluide caloporteur, mais vous n’aurez pas de gros travaux à engager. Si vous estimez que les travaux sont envisageables financièrement, alors préférez le système centralisé.

Pour les logements déjà équipés d’un chauffage centralisé par fluide caloporteur, la question ne se pose pas, il faut choisir une pompe à chaleur X/eau

Haute température ou basse température ?

Pour les pompes à chaleur dont le circuit de diffusion de chaleur est basé sur l’eau, on peut s’orienter vers deux sortes de PAC : la basse température (traditionnelle) ou la haute température (spéciale). Généralement les PAC sont basse température, c’est à dire que la température de l’eau du circuit de chauffage est généralement comprise entre 30°C et 40°C. Si cette température convient parfaitement à des diffuseurs comme le plancher chauffant par exemple, ce n’est pas le cas des vieux systèmes centralisé qui eux fonctionne à une température de 65°C.

Si votre diffuseur de chaleur fonctionne avec des températures élevées, vous devrez donc choisir une pompe à chaleur haute température, pour les autres, la PAC basse température standard convient parfaitement.

Choix de l’extraction des calories

Elle est très importante car toutes les pompes à chaleur n’ont pas le même rendement. L’aquathermie est la PAC la plus rentable puisqu’elle présente les meilleurs coefficients de performance. Cependant, pour choisir l’aquathermie, il faut la présence d’une nappe phréatique sous son terrain, ce qui fixe rapidement la possibilité d’utilisation.

Si l’aquathermie n’est pas envisageable, il faut alors se tourner vers la géothermie horizontale ou verticale. C’est surtout le prix que vous serrez prêt à investir qui vous permettra de savoir si vous pouvez ou non choisir cette technique. Si vous possédez un terrain, sachez juste que pour la géothermie horizontale, vous devrez réserver une surface de terrain équivalente à deux fois celle de la surface de la maison à chauffer. Pour la géothermie verticale, un faible espace de terrain est nécessaire, mais le prix final sera légèrement plus important aux vue des travaux de forage à réaliser.

Enfin, si la géothermie vous semble trop onéreuse, ou si vous n’avez tout simplement pas suffisamment de surface de terrain disponible, il faudra alors vous tourner vers la pompe à chaleur aérothermique. Même si cette technique est la moins performante des trois, elle reste très compétitive face à des méthodes de chauffage standard.

Cas de la construction neuve

Si vous faite construire votre logement, la question ne se pose pas. Vous devez investir dans un système de chauffage centralisé basse température comme les planchers et murs chauffant. Pour ce qui est de l’extraction des calories, privilégiez si possible la géothermie.

Tableau récapitulatif

Voici un résumé sous forme de tableau du choix de la pompe à chaleur la plus adaptée à votre situation.

B.T = Basse Température – H.T = Haute Température
PAC \ Actuel Electrique Centralisé H.T Centralisé B.T Construction neuve
PAC air air Conseillé Non Non Non
PAC air-eau Oui avec installation de diffuseurs B.T Oui mais perte de performance Conseillé Conseillé
Pompe à chaleur air eau H.T Non Oui Non Non
Géothermie Oui avec installation de diffuseurs B.T Oui mais perte de performance Conseillé Conseillé

Choisir la bonne puissance

Maintenant que vous savez vers quelle pompe à chaleur vous orienter, il ne vous reste plus qu’à choisir la puissance la plus adaptée à vos besoins. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à un thermicien pour qu’il vous indique quelles sont les déperditions de chaleur de votre logement. Vous pourrez alors choisir une puissance qui couvrira exactement vos besoins pour un fonctionnement et surtout un rendement optimal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *